Classique ? Vous avez dit classique ?

Voici une histoire de musique qui pourrait bien vous sortir de l’ordinaire…

CLAZZ - salon

Sandrine est la maman de Quentin. A 13 ans, Quentin a dans son smartphone, une playlist que lui envient tous les jeunes de son âge : musiques urbaines, rap, ragga… rien ne manque.

Dans la playlist de Quentin, en cherchant bien, vous trouverez aussi plusieurs grands thèmes de musique classique. Une jeune qui écoute du classique. Surpris ?

Pas nous. Car le classique est partout.

Chez vous peut-être …

… A la radio sûrement. CLAZZ radio classique et jazz, conçue au sein du groupe Sipa-Ouest France, en est un bon exemple.

Mais aussi dans les séries TV, les films et parfois les jeux vidéo.

Fermez les yeux, écoutez comme c’est beau : la musique classique souligne, soutient ou amplifie une action, une émotion. 


Alors, comment faire découvrir la musique classique aux petits ?

Et pourquoi pas aussi aux grands ?

Nous sommes partis à la rencontre de Marie-Eve, la programmatrice musicale de CLAZZ, notre radio classique et jazz, pour lui demander conseils.

 « Créons le bon moment ! A une époque où toutes les musiques s’écoutent partout, à n’importe quel moment, sur n’importe quel support, la musique classique est une rencontre.

La musique adoucit les mœurs, le classique change votre humeur.

Nous parlons ici de musique, de notes mais avant tout de vibrations : pianos, cordes, cuivres et bois entrent en résonnance avec le rythme de votre corps.

La musique classique n’est pas réservée aux spécialistes. Sur CLAZZ, nous avons choisi de jouer les principales œuvres et de rendre la musique classique accessible à tous les amateurs. »

 

Les partitions, les harmonies, leurs compositeurs et interprètes vous racontent tous leurs histoires. Marie-Eve nous plonge dans les origines :

« Quand nous parlons de classique, nous avons tendance à mélanger 5 périodes pourtant bien distinctes :

L’époque dévolue à la musique baroque a duré près de 150 ans, du début du XVIIe siècle jusqu’au milieu du XVIIIe siècle. La musique baroque se définit par l’utilisation du contrepoint et de l’harmonie. Vous y retrouverez aussi une basse continue. La musique baroque s’est développée en Italie et en France puis a culminé en Allemagne.

Les grands compositeurs de l’époque:

              Italie :                 Antonio Vivaldi

                                           Tomaso Albinoni

                                           Domenico Scarlatti

 

              France :              François Couperin

                                           Jean-Baptiste Lully

                                           Marc-Antoine Charpentier

                                           Jean-Philippe Rameau

 

              Allemagne :      Johann Sebastian Bach

                                           Georg Friedrich Handel

                                           Johann Pachelbel

 

              Pour représenter cette période, il est facile de citer les œuvres suivantes :

                             Les quatre saisons d’Antonio Vivaldi

                             Les Concertos Brandebourgeois de Johann Sebastian Bach

                             Marche pour la cérémonie des Turcs de Jean-Baptiste Lully

                             Water Music de Georg Friedrich Handel

Les Concerts royaux de François Couperin

Les pièces pour clavecin de Jean-Philippe Rameau

 

Le style baroque n’a pas touché que la musique classique mais tous les domaines artistiques de cette époque.

 

Et nous arrivons à la période dite Classique. 

Elle couvre le milieu du XVIIIe siècle jusqu’au début du XIXe siècle. La période classique obéit à des règles très strictes tout en étant d’une grande simplicité. Ici, l’harmonie cède sa place à la mélodie et on voit se développer une tension dramatique. On cherche à se rapprocher de la perfection. C’est pendant la période classique que l’on voit émerger trois formes musicales : la sonate, la symphonie et le quatuor à cordes.

On entend parfois parler de la trilogie du classicisme. Cette trilogie est composée des trois compositeurs majeurs de cette période : Joseph Haydn, Wolfgang Amadeus Mozart et Ludwig van Beethoven.

 

Les grandes œuvres :

Nous pourrions ici citer pratiquement toutes les compositions de Haydn, Mozart ou Beethoven. D’ailleurs nous aimons les jouer sur CLAZZ.

Nous arrivons enfin à la période dite du Romantisme.

Elle s’étend du début du XIXe siècle jusqu’au début du XXe siècle. Ici, les sentiments dominent. C’est à partir de cette période que la musique a reçu ses notes de noblesses. Elle est maintenant considérée comme un art, au même titre que la littérature ou la peinture. La symphonie, le poème symphonique, les Lieder et le concerto sont à l’honneur et le piano.

Les grands compositeurs de l’époque :

              Frédéric Chopin                               24 préludes, Opus 28

                                                                         Concertos pour piano numéros 1 & 2

                                                                         Valses, ballades, polonaises et nocturnes pour piano


              Robert Schumann                          Kinderszenen

                                                                        Concerto pour piano en la mineur, Opus 54


              Johannes Brahms           Danses hongroises

                                                                        Symphonies numéros 2 & 3

                                                                        Concerto pour violon en ré majeur, Opus 77

Concerto pour piano numéro 2 en si bémol majeur, Opus 83


              Félix Mendelssohn                        Concerto pour violon en mi mineur, Opus 64

                                                                        Symphonies italienne et écossaise, réformation

                                                                        Octuor pour cordes en ré bémol majeur, Opus 24


              Richard Wagner                            Tannhaüser

                                                                       Der fliegende Holländer

                                                                       Prélude de Lohengrin

                                                                       Siegdried-Idyll


              Carl Maria von Weber                  Der Freischütz

  

              Franz Liszt                                       Rhapsodies hongroises

                                                                         Études d’exécutions transcendantes


              Gustav Mahler                               Ses symphonies


              Anton Bruckner                             Ses symphonies


              Antonin Dvorak                             Danses slaves

                                                                         Symphonie numéro 8 «du Nouveau monde»

                                                                         Quatuor à cordes numéro 12 «Américain»

                                                                         Sérénades pour cordes, Opus 22


              Franz Schubert                               Quintette pour piano et cordes en la majeur «La Truite»


              Giuseppe Verdi                              Quatuor à cordes


              Gioacchino Rossini                        Guillaume Tell

                                                                         Il barbiere di Siviglia

                                                                         La Gazza ladra


              Niccolo Paganini                            24 Caprices


              Sergei Rachmaninov                     Concerto pour piano numéro 2 en ut mineur, Opus 18

                                                                        Concerto pour piano numéro 3 en ré mineur, Opus 30

                                                                        Rhapsodie sur un thème de Paganini, Opus 43

                                                                        Prélude en do dièse mineur, Opus 3 numéro 2

                                                                        Sonate pour piano numéro 2 en si bémol mineur, Opus 36


              Piotr Ilitch Tchaïkovski                 Concerto pour piano numéro 1 en si bémol, Opus 23

                                                                         Concerto pour violon en ré majeur, Opus 35

                                                                        Symphonies numéros 4, 5 et 6

                                                                         Suite d’orchestre du ballet Casse-Noisette

                                                                         Suite d’orchestre du ballet Le Lac des cygnes

                                                                         Souvenir de Florence, Opus 70


              Nicolaï Rimski-Korsakov              Shéhérazade, Opus 35


              Alexandre Borodine                     Le Prince Igor

                                                                       Dans les steppes de l’Aris centrale


              Hector Berlioz                                Symphonie fantastique


              Camille Saint-Saëns                      Carnaval des animaux

                                                                         Havanaise

                                                                         Introduction et Rondo capriccioso


              César Franck                                   Symphonie en ré mineur

                                                                        Sonate pour violon et piano en la majeur


              Charles Gounod                             Faust

                                                                        Roméo et Juliette


              Georges Bizet                                 Carmen

                                                                        L’Arlésienne


              Claude Debussy                             Prélude à «L’après-midi d’un faune»

                                                                        Children’s Corner

                                                                        La Mer


              Maurice Ravel                                Boléro

                                                                         Ma Mère l’Oye

                                                                         La Valse

                                                                         Rhapsodie espagnole

                                                                         Le Tombeau de Couperin


              Jean Sibelius                                   Finlandia, Opus 26

                                                                         Symphonie numéro 1 en mi mineur, Opus 39

                                                                         Concerto pour violon en ré majeur, Opus 47


              Edvard Grieg                                  Concerto pour piano en la mineur, Opus 16

                                                                        Suites de Peer Gynt

                                                                        Suite Holberg


              Edward Elgar                                  Pomp and Circumstance

                                                                         Variations Enigma


Et la liste pourrait se poursuivre encore longtemps...

Certains de ces compositeurs font également partie de la période moderne qui caractérise la musique de la première moitié du XXe siècle.

La deuxième moitié est qualifiée de contemporaine.

C’était un survol bien rapide de ces différentes périodes et je vous invite à écouter CLAZZ notre radio pour découvrir encore plus de diversité en musique classique mais aussi en jazz.

Il est également important pour nous de vous faire entendre différents interprètes passant des légendes de la musique classique à la relève. Ainsi, les Emanual Ax, Itzhak Perlman, Jacqueline Du Pré et Samson François côtoient Edgar Moreau, Charles Richard-Hamelin, Jan Lisiecki et Thibaut Garcia."

Comme Quentin, nous avons nos goûts, nos idées reçues et une envie plus ou moins prononcée d’écouter de la musique classique mais aucun d’entre nous ne peut ignorer ce doux moment où les harmonies nous envahissent. Alors Adagio ou allegro, c’est le moment de brancher la radio.

Au travail, en voiture ou à la maison, CLAZZ joue les grandes partitions de la musique classique et s’ouvre à tous les mélomanes. Et contre toute querelle de spécialiste, CLAZZ mélange sur son antenne la musique classique et le jazz. Il fallait oser !

Alors, comment faire découvrir le jazz ? Ça, c’est une autre histoire...