ALARME DE LA BANQUE CENTRALE

17 mars 2020 à 10h50

La présidente de la Banque centrale européenne tire la sonnette d'alarme.
L’épidémie de coronavirus pourrait entraîner des conséquences économiques très graves, comparables à celles de la crise de 2008: voilà les mots de Christine Lagarde alors que les prévisions de croissance de la zone euro sont déjà terribles et désormais proches de zéro pour la quasi totalité des états membres.

Pour tenter de limiter les effets de la crise, la Commission a présenté ses mesures d’assouplissement des règles budgétaires et des aides d’État.
L’exécutif européen a également annoncé la création d'un fonds d’investissement qui pourrait atteindre jusqu’à 25 milliards d’euros.

En France, le gouvernement planche actuellement sur un plan de sauvetage économique estimé entre 30 et 40 milliards d'euros.
En Allemagne, Angela Merkel vient d'accorder un crédit exceptionnel qui irait jusqu’à un milliard d’euros. Enfin, l’Italie réfléchit également à de nouvelles mesures et à des stratégies économiques qui pourraient atteindre les 25 milliards d’euros.Objectif, aider la population et les entreprises italiennes alors que tout le pays est placé en quarantaine depuis plusieurs jours...