BEILLEVAIRE : Sucess Story

17 décembre 2019 à 12h51

Les températures qui dégringolent...l'hiver qui s'annonce et les repas de fin d'année qui font déjà saliver: voilà la recette du succès de la fromagerie Beillevaire.

L’entreprise basée à Machecoul, près de Nantes, enregistre actuellement un pic d'activité de 20 à 30%, entre les raclettes et les plateaux de Noël, la demande est effectivement très importante. Mais pas de quoi faire peur à cette entreprise née il y a près de 40 ans.

Aujourd’hui, Beillevaire compte 500 salariés et six ateliers répartis dans toute la France. C’est là que sont produites et affinées toutes les références de fromages. Il y en a une bonne centaine, beaucoup de créations mais pas seulement. Le rachat de plusieurs usines permet notamment de continuer la fabrication d'AOP, comme le Chabichou du Poitou, le Picodon d’Ardèche ou le camembert de Normandie. Dernier exemple en date: l’acquisition d'un atelier en Seine-et-Marne pour que l'entreprise puisse confectionner du Brie.

Un vrai savoir faire "made in France" qui régale également à l'étranger. Le groupe exporte désormais dans une trentaine de pays, notamment en Chine. Présente dans les principaux marchés du grand Ouest mais aussi sous les halles Paul Bocuse à Lyon, la marque vise les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an prochain. Beillevaire dispose aussi de 15 boutiques à Paris, un chiffre qui devrait passer à 17 l’an prochain, ce qui ne veut pas dire qu'elle délaisse son site de Machecoul. Depuis cet été, un nouveau parcours de visite en français et en anglais a d'ailleurs été inauguré. Objectif : retracer l’histoire de la fromagerie qui ne travaille qu’avec du lait cru grâce à un réseau de producteurs locaux. Le vrai goût ..de l'authenticité...

"ECONOMIE POSITIVE", une chronique à retrouver chaque matin à 6h15 et 8h15.