CONCOURS DE L'ARBRE LE PLUS EXTRAORDINAIRE

24 mars 2020 à 11h43

Le verdict est tombé !

Le concours de l’arbre européen de l’année, organisé depuis 2011 par l’Environmental Partnership Association a dévoilé le palmarès de l’édition 2020. Il s'agit de récompenser l'arbre dont l'histoire est la plus intéressante ou extraordinaire. Et avec plus de 47 000 voix récoltées, c’est un arbre de République Tchèque qui a gagné. Son nom: "le gardien du village inondé". Il s'agit d'un pin sylvestre vieux de 350 ans, devenu le souvenir du village noyé de Chudobin, village qui a cessé d'exister suite à la construction d'un barrage. D'après la légende racontée par les habitants, un démon se poserait chaque nuit sous l'arbre pour jouer du violon. Une référence aux sons qui résonnent dans la vallée et qui s'expliquent plus raisonnablement par le souffle du vent...

A la deuxième place du concours, on retrouve le gingko de Daruvar en Croatie. Age : 242 ans, petit surnom:  Adam... Cet arbre a grandi avec la ville qui l’entoure et se distingue par sa circonférence particulièrement étendue.

Enfin, à la troisième et dernière marche du podium, le peuplier solitaire du village Har-Buluk en Russie. Un arbre qui appartient à l'espèce Populus laurifolia et qui, selon la légende, aurait été planté au début du XXe siècle par un moine bouddhiste ayant rapporté des graines d'un pèlerinage au Tibet.

Et puis on n'oublie pas la France, avec la 11e place du hêtre commun de Sorèze en Occitanie. Age estimé: 450 ans. Il s'agit là du plus vieil arbre du massif de la montagne Noire.

"DEVELOPPEMENT DURABLE", des sujets à écouter chaque matin entre 6h et 9h sur CLAZZ !