DECOUVERTE DU THERMOMETRE DES FLEURS !

09 avril 2020 à 11h40

Découverte du thermomètre des fleurs !
Des chercheurs français ont en effet trouvé le moyen d’accélérer ou de retarder la floraison des plantes selon la température ambiante via une protéine...

Une découverte réalisée après de longues années de recherches menées par le Laboratoire de physiologie cellulaire et végétale de Grenoble, en collaboration avec des scientifiques allemands, indiens et espagnols.

Cette découverte permettrait d’adapter les cultures au réchauffement climatique mais aussi d’augmenter le rythme de production avec plusieurs floraisons dans l'année car aujourd'hui, avec les variations de températures de plus en plus fortes et incontrôlées, la floraison des plantes se fait de plus en plus tôt. Parfois trop tôt. Résultat : de nombreuses cultures dépérissent avant même de pouvoir être récoltées, quand elles ne donnent pas des fruits de mauvaise qualité... La découverte de cette protéine apparait donc comme une révolution pour les chercheurs de Grenoble.

Concrètement, les scientifiques introduisent cette protéine dans les plantes. Ces dernières ne pousseront qu’au moment où la température, fixée artificiellement par les chercheurs, sera atteinte.

Mais si l'on regarde de près la législation européenne, ces nouvelles techniques d’amélioration des plantes comme celles évoquées ici sont considérées comme des OGM, des organismes génétiquement modifiés selon un arrêt de la Cour de justice européenne de juillet 2018. Une pratique interdite en France on le rappelle...
Les chercheurs à l'origine de cette découverte souhaite donc se tourner vers d'autres pays  comme l’Inde ou les États-Unis pour financer leurs travaux.

"DEVELOPPEMENT DURABLE", des sujets à retrouver chaque matine netre 6h et 9h sur CLAZZ.radio et sur l'application gratuite de CLAZZ !