DES AUTOMATES AUTONOMES POUR NOS CARTOUCHES EN BRETAGNE

10 avril 2020 à 14h33

En pleine période de confinement, vous êtes nombreux à faire chauffer vos imprimantes pour imprimer l'attestation dérogatoire de sortie, même si depuis quelques jours une application numérique est aussi disponible.
Résultat, les ventes d'imprimantes ont connu un véritable boom depuis plusieurs jours. Mais cela pose aussi un autre problème, celui des cartouches d’imprimante, souvent à usage unique, et qui présentent un fort impact écologique.

Il faut savoir en effet que produire une cartouche demande environ deux litres de fioul en équivalent énergétique. Voilà pourquoi la société "Fill’n Print" développe un projet unique au monde: un automate de remplissage de cartouches usagées. Une machine qui réduit l’aspect manuel du processus, explique Nicolas Bégin, cofondateur de "Fill’n Print".

Avec ses deux ingénieurs, la société implantée dans le Finistère a d'abord travaillé sur la conception des encres qui ont toutes une caractéristique physique et chimique spécifique, puis sur la formalisation des techniques de remplissage qui varient fortement d’une référence à l’autre et enfin sur l’intégration de l’ensemble des données dans un automate. Au total,17 prototypes ont été nécessaires pour atteindre le niveau de fiabilité exigé.

Pour le moment, des machines-test sont déployées dans des grandes surfaces de Carhaix, Quimper et Rennes. Trois brevets ont également été déposé et "Fill n' Print" continue de structurer sa chaîne de production avec l'espoir de proposer d’ici six mois des automates quasi autonomes.

L'objectif est d'atteindre la centaine de points de vente en France d'ici la fin 2021, en commençant par la Bretagne.

"DEVELOPPEMENT DURABLE", des sujets à écouter chaque matin entre 6h et 9h sur CLAZZ.radio et sur l'application gratuite de CLAZZ !