LA ROUTE DU FUTUR !

15 novembre 2019 à 11h16

Dans l'Hérault, on teste la route du futur ! N'imaginez pas des voitures volantes ou ce genre de choses, on parle bien de routes plus écologiques. Trois projets innovants sont testés dans le département.
Le premier à Montady, près de Béziers, sur 1 km 200, le long de la départementale qui traverse la commune: des lampadaires à LEDs détectent automatiquement le mouvement des voitures, des deux roues et des piétons. Ils ne s'éclairent qu'à leur passage et lorsque le système ne détecte aucune présence, la puissance des LEDs est abaissée de 80 %.Une technologie mise en place par Eiffage, qui permettrait non seulement de réduire de 50% la facture d'électricité des communes mais aussi de réduire la pollution lumineuse.
A Montady, l'entreprise a aussi posé sur la route un revêtement spécifique. Un mélange de granulats spéciaux et de morceaux de miroir brisés, qui optimise la luminosité de la route et est capable d'atténuer le bruit.

A une centaine de kilomètres de là, au nord de Montpellier, les automobilistes peuvent emprunter une route bio ou presque! Le revêtement est fabriqué à partir de matériaux recyclés et le bitume des enrobés est remplacé par une émulsion de poix, un liant d’origine végétale issu de la sylviculture.

Enfin un troisième projet a vu le jour dans l’Hérault. Imaginé par l'entreprise Eurovia, sur un parking à Olonzac, la chaleur emmagasinée par la chaussée va être stockée dans le sous-sol pour permettre de produire de l'eau chaude et de chauffer le bâtiment pendant l'hiver. Une technologie qui permettrait d'économiser six tonnes d’émissions de CO2 chaque année.

Si les tests sont concluants, le département de l'Hérault envisage d'étendre ces trois innovations écologiques à d'autres communes.

"DEVELOPPEMENT DURABLE", une chronique à retrouver chaque matin à 7h15 sur CLAZZ.