LE BUNKER EUROPEEN FACE AU VIRUS

18 mars 2020 à 21h32

Quand l'Europe se transforme en bunker...
Pour faire face à l'épidémie de Cornavirus, l'Union Européenne ferme ses frontières au monde pour 30 jours minimum. En clair, tous les voyages entre les pays non européens et les pays de l’UE seront suspendus pendant un mois, a confirmé Emmanuel Macron.
Annonce reprise par la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, et le président du Conseil, Charles Michel. Malgré tout, des exceptions sont prévues pour les citoyens et résidents européens de longue durée, qui pourront rentrer chez eux. Autre exception, les médecins comme tous les personnels soignants, les chercheurs et les experts mobilisés pour lutter contre le coronavirus pourront également entrer en Europe. Les transporteurs de marchandises sont également autorisés à circuler. Objectif: ne pas rompre les chaînes d'approvisionnement.

Par ailleurs, la Commission européenne a clarifié sa position afin de coordonner au mieux la fermeture des frontières entre les États membres. La fermeture n'est pas interdite, mais elle ne doit pas empêcher le marché intérieur de fonctionner normalement pour que la fabrication du matériel médical ou l'acheminement des marchandises, notamment les biens périssables, ne soient pas contrariés.

"L'EUROPE EN FRANCE", des sujets à retouver chaque matin entre 6h et 9h sur CLAZZ.