LE MARCHE DE L'ART EN PLEIN ESSOR

25 février 2020 à 16h30

Le marché de l’art se porte bien, avec un record d’œuvres vendues l’année dernière, selon le rapport annuel d’Artprice.

550 000 lots ont été échangés pour un total de 13.3 milliards de dollars sur le marché mondial. Du jamais vu depuis 1975, grâce à internet et au développement du marché en Asie et en Amérique du Sud. Mais dans le même temps, le chiffre d’affaire baisse de 14%. Il faut dire qu’il n’y a pas eu de ventes majeures cette année, pas de Picasso par exemple… Finalement, le marché a atteint une certaine maturité avec un indice des prix stables à 0.48%, tout comme le taux d’invendus estimé à 38%

En haut du podium, les Etats-Unis, suivi de la Chine et du Royaume-Uni. Et la bonne nouvelle, c’est que la France se positionne à la 4èmeplace du marché. Elle a même réalisé la meilleure performance de son histoire, +18% de ventes aux enchères pour un total de 830 millions de dollars. La France devance donc l’Allemagne, l’Italie ou la Suisse. Ce qui signe donc le retour en force de la place française !

D’autant que si on s’intéresse uniquement au volume d’objets d’arts vendus l’année dernière, la France est en 2èmeposition mondiale avec 82 000 ventes, juste derrière, une nouvelle fois les Etats-Unis, leader incontesté.

Parmi les ventes exceptionnelles l’année dernière : "Les Meules" de Claude Monet vendus à 110 millions de dollars à New York ou encore le "Rabbit" de Jeff Koons pour 91 millions de dollars. A noter le bel essort de l’art contemporain.

La France a aussi la première maison de ventes d’Europe Artcurial, 11èmerang mondial.

"ECONOMIE POSITIVE", des sujets à retrouver chaque matin à 6H15 et 8h15 sur CLAZZ