NETTOYAGE DES RUES

21 avril 2020 à 12h39

Face à l'épidémie de coronavirus, certaines villes ont décidé de désinfecter leurs rues et mobiliers urbains, la plupart du temps avec de l'eau de javel diluée...
Une technique qui ne fait pas l'unanimité notamment pour le Haut Conseil de la Santé publique qui pointe du doigt un risque pour les travailleurs et pour l'environnement. 
La ville des Mureaux en région parisienne l'a bien compris, voilà pourquoi elle n'utilise aucun produit chimique. Pour se refaire une beauté, la municipalité a fait appel à un prestataire : la société "EcoClean-Normandie" qui utilise uniquement de l'eau mais pas n'importe comment. Une machine va transformer le liquide en vapeur d'eau avant de le projeter à l'extérieur à 140 degrés. Contrairement à un nettoyeur haute pression qui utilise une force mécanique, la vapeur d'eau projetée va permettre de désinfecter les rues puisque le virus est éliminé à partir de 70 degrés. Un procédé qui n'a que des avantages puisqu'il permet de nettoyer les supports sans les abîmer. Les devantures des commerces, les bancs publics, les sièges des abribus, tout y passe, tout ce qui est susceptible d'être utilisé par la population.

Chewing-gum, mousse et champignons sont également éliminés des pavés et des autres surfaces, du bois au granit. Une opération qui protège la santé du travailleur comme l'environnement. L'eau peut ainsi se déverser sans problème dans les nappes phréatiques. Pour le maire des Mureaux, la préservation de l'environnement et l'écologie fait partie de l'ADN de sa ville avec un objectif: chaque action menée par la municipalité doit trouver la meilleure solution possible en termes d'impact sur la nature.

"DEVELOPPEMENT DURABLE", des sujets à écouter chaque matin entre 6h et 9h sur CLAZZ.radio et sur l'application gratuite de CLAZZ !