Nouveau DATA CENTER

05 novembre 2019 à 17h41

Changement de décor et d'activité à Marseille avec la transformation d'un site historique en site numérique.
Une ancienne base de sous-marins allemands va en effet être reconvertie en data center. Un chantier colossal: 140 millions d'euros !
A l'origine, durant la seconde guerre mondiale, le site devait servir d'abri aux Allemands. Au final, il n'aura jamais été utilisé. Trop coûteux , pour autant, de le détruire, mais le transformer 75 ans plus tard, pourquoi pas?
Pourquoi ce choix atypique de devenir un centre de stockage de données numériques ? Et bien parce que le site permet d'être positionné près des câbles sous-marins, ce qui apporte un véritable plus en terme de vitesse de transferts des informations.
A l’initiative, le groupe Interxion qui exploite déjà une quarantaine de data centers en Europe, c'est le cas notamment à Paris, Bruxelles, Madrid ou bien Amsterdam aux Pays-Bas qui abrite le siège social du fournisseur européen.

A Marseille, ce bâtiment militaire massif de 250 mètres de long doit encore être aménagé. A terme, le data center sera capable de stocker des millions d'informations numériques pour des clients qui s'appellent Google, Amazon, Facebook et Apple: les fameux GAFA.

Objectif, prendre possession des locaux au 1er mars. Fin 2020, quasiment 7000 mètres carrés de salles blanches, des zones à l'abri de la poussière, seront opérationnels. Un data center qui consommera l'équivalent d'une ville de 20 000 habitants. Sa température sera d'ailleurs maintenue autour des 25 degrés pour éviter la surchauffe des serveurs, et ce grâce à un système qui utilise l'eau provenant de l'ancien réseau minier de Gardanne, tout près de Marseille.

"ECONOMIE POSITIVE" : une chronique à retrouver sur CLAZZ chaque matin à 6h15 et 8h15