PLANTATIONS D'ARBRES EN BRETAGNE

04 février 2020 à 14h23

Plus d'arbres en Bretagne pour lutter contre le réchauffement climatique !

200 pins sylvestres viennent d'être plantés en forêt de Rennes. Une opération organisée en fin de semaine dernière par le réseau Abibois, filière qui réunit les professionnels du bois. Une trentaine de volontaires a répondu à l'appel, accompagnés par des agents de l’ONF, l'Office National des Forêts.

Les opérations de ce genre se multiplient partout en France puisque l'avantage des arbres, c'est qu'ils captent le CO2 présent dans l'atmosphère, ce gaz en partie responsable du réchauffement climatique. Pour chaque mètre cube de bois, une tonne de dioxyde de carbone serait retirée de l’atmosphère. D'ici 5 ans, la région Bretagne veut planter 5 millions d'arbres. Le premier enjeu, bien sûr, est environnemental mais ce n'est pas tout, les forêts favorisent également le développement de la biodiversité.

La Région y voit aussi un intérêt économique. D'après Abibois qui réunit les professionnels du bois, la filière représente en Bretagne 15 000 emplois et deux milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit autant que la filière de la pêche.

Mais attention, planter des arbres n'est pas la solution miracle. Par exemple, en forêt de Rennes, les pins sylvestres qui viennent d'être plantés n'ont que deux ans et mesurent à peine une dizaine de centimètres. Il ne leur faudra pas moins de 80 ans pour arriver enfin à maturité et ainsi contribuer à préserver l’atmosphère puisque ce sont les arbres les plus gros et les plus vieux qui captent le plus de CO2.

D'ailleurs la plupart des experts s'accordent pour dire que planter des arbres ne suffit pas pour lutter contre le réchauffement climatique Il faut absolument que ces mesures s'accompagnent d'une baisse drastique de nos émissions de CO2.

"DEVELOPPEMENT DURABLE", des sujets à retrouver chaque matin à 7h15 sur CLAZZ.