SUCCESS STORY : "LES GOURMANDISES DE BROCELIANDE"

24 février 2020 à 14h07

Nous parlons aujourd'hui d'une success story bretonne: "les gourmandises de Brocéliande"..Si vous en avez déjà goûté, votre palais doit s'en souvenir...

Sachez que le succès continue puisque le directeur du groupe, Bruno Desjardins, annonce un agrandissement. L'usine de fabrication de Ploërmel compte déjà 55 salariés mais ce n'est que le début puisqu'un investissement de 20 millions d'euros vient d'être réalisé pour moderniser la ligne de production.

Cela va permettre, en reprenant les gammes existantes de beignets, de les rendre encore meilleurs, en réalisant le nappage, la décoration, le toping, ce qui était impossible avec les anciennes lignes. Autre nouveauté : la possibilité de produire 35 000 beignets par heure, soit 7500 tonnes par an.

Et pour faire fonctionner ces machines, il va falloir du monde: 20 postes sont à pourvoir. Des ouvriers qualifiés pour faire fonctionner les machines et dans le détail : deux chefs d'atelier, une dizaine de conducteurs de machine et une dizaine de conducteurs de ligne.

Pour rappel, "Les Gourmandises de Brocéliande" ont intégré Neuhauser en 2012, ouvrant ainsi l’entreprise à l'international. Les 12 sites que compte l'entreprise en font désormais un acteur majeur dans la grande distribution, en France et en Europe.

Mais dans une interview accordée à Actu Bretagne, le directeur Bruno Déjardin, assure que l'ancrage local reste important: une filière tracée, de la farine et des œufs frais de la région, des pommes, des poires et des abricots Appellation d'Origine Contrôlée...

Une entreprise qui s'étend mais qui garde ses valeurs bretonnes !

"ECONOMIE POSITIVE", des sujets à écouter chaque matin à 6h15 et 8h15 sur CLAZZ